Accueil LA VIE AU QUOTIDIEN Les liens d’une fraterie, les liens gémellaires

Les liens d’une fraterie, les liens gémellaires

5 min de lecture
0
0
151

Les liens entre jumeaux sont ils différents voire plus puissants que les liens qui unissent une fraterie classique ?

C’est un lieu commun de dire que le lien unissant des jumeaux est très puissant.

Tout d’abord ils ont partagé le ventre de leur mère au même moment, ils ont donc vécu exactement la même grossesse.

Physiologiquement dans les premières semaines de leur vie, les jumeaux n’ont pas forcement exactement le même rythme, ceux sont les parents qui renforcent cette gémellité en faisant adopter aux enfants le même rythme pour des questions pratiques d’organisation.

Faut il travailler leurs différences ou au contraire renforcer leurs similitudes ?

Dès les premiers jours de vie de vos jumeaux et si leur état physique le permet, il faut LES INDIVIDUALISER .

Vous n’avez pas un bébé photocopié, mais vous avez bel et bien deux enfants uniques et différents.

Il vous faudra par conséquent passer rapidement du temps privilégié de manière séparé avec l’un ou l’autre.

Par exemple, vous pouvez n’en prendre qu’un avec vous pour une balade et évidement intervertir les places lors de la balade suivante.

De la même manière vous pouvez n’en confier qu’un seul à ses grands parents.

Il faut très vite que vos jumeaux puissent évoluer de manière indépendante et librement.

Si vous attendez une situation de séparation subit, comme une rentrée scolaire, alors les choses auront beaucoup plus de chance de mal se passer.

Si le lien unissant les jumeaux est très fort, leur rivalité peut l’être tout autant, ils pourraient tous les deux rechercher l’amour de leurs parents et revendiquer une place prépondérante au détrimant de l’espace de l’autre.

N’intervenez pas trop vite et proposez leurs des activités différentes, ne cherchez pas à en faire absolument des enfants égaux et identiques, ils ont chacun leur propre personnalité, points forts et comportements.

Ne culpabilisez pas de ne pas faire exactement la même chose au même moment avec votre couple de jumeaux.

Comment ne pas tomber dans le syndrôme des similitudes qui poussent à la similarité ?

De tout temps et tout époque, la gémellité a fasciné l’humanité surtout pour les jumeaux monozygotes.

Le fantasme d’avoir un double et par certains aspects le don d’ubiquité.

Certains parents tombent dans le piège non pas de 7 erreurs mais du maximum de ressemblances (habits et look similaires)

Ce mode éducatif peut dans certains cas chez des jumeaux adultes, créer une peur irrémédiable de la séparation ou à l’inverse un comportement répulsif envers son jumeau.

Dans tous les cas, ces névroses nuiront à la vie et à l’équilibre futur de vos jumeaux.

 

 

Afficher plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cherchez aussi

L’école et les jumeaux

Faut il séparer les jumeaux ou pas à l’école ? Les jumeaux par le lien qu’ils …