Accueil TESTS & TEMOIGNAGES C’est de l’amour fraternel pur à 100%, l’amour inconditionnel, l’amour entre jumeaux

C’est de l’amour fraternel pur à 100%, l’amour inconditionnel, l’amour entre jumeaux

10 min de lecture
0
0
160

Le témoignage de Mélanie, maman québecoise de jumeaux :

Bonjour je m’appelle Mélanie Robert, je viens du Québec. Je suis maman de 4 enfants,

Romy 16 ans Maëva 13 ans nés d’une première union, Léo et Oli 22 mois nés de ma nouvelle union actuelle.

Au départ, avec mon nouveau conjoint nous parlions d’avoir un enfant mais ce n’était pas une urgence. Nous avons fait des recherches, puisque j’arrivais à 40 ans, sur les difficultés des femmes à tomber enceinte et les risques. Finalement le premier mois je suis tombée enceinte.

Mon conjoint rigolait beaucoup en disant que c’étais peut-être des jumeaux, Ça nous faisait rigoler. Lorsque nous sommes allés pour l’échographie de 12 semaines, je n’ai même pas eu le temps de m’étendre sur la table que le médecin m’a dit « oups » du coup nous avons arrêté de respirer. Mon amoureux c’est assis, le docteur a dis « y en n’a deux » cette phrase à sonner fausse à mes oreilles. Mon conjoint de son côté a eu les yeux plein d’eau. À ce moment précis que tu penses seulement à tout le coût que cette nouvelle apporte. Changement de voiture, changement d’appartement et toute l’organisation qui vient avec. C’est difficile d’y croire et ça prend beaucoup de temps pour enfin le réaliser. C’était comme irréel. Par la suite nous avons appris que c’était de jumeaux identiques, un placenta deux poches.

L’entourage était bien heureux de cette nouvelle probablement plus que nous. Tous les commentaires positifs, l’encouragement, la joie et les mamies qui se voyaient déjà bercer des heures sans se demander au tour a qui de bercer.

Ma grossesse s’est bien passé malgré mon âge (40ans) ce qui fait d’une grosse gémellaire (de jumeaux identiques) plus a risque. J’ai eu droit à la total en tant que suivie médical. Rendez-vous à la semaine pour écouter le cœur et au 2 semaines je passais une échographie pour être certain que les bébés ne souffraient pas du syndrome transfusé transfuseure. Je suis parmi les chanceuses qui n’a pas pris gros de poids (13 kilo). De plus je n’ai pas fais de diabète et j’ai même du être provoqué a 38 semaines 1 jour car les petits diables étaient trop confo dans leur nid douillet.

L’accouchement à très bien été malgré toutes les histoires d’horreur que j’ai lue. Je me suis rendue avec mon copain à l’hôpital le 13 janvier 2015 au matin pour me faire provoquer avec de l’ocytocine. Une fois le début su travail j’ai demandé la péridurale, ce qui me stressait beaucoup…..finalement pour rien car c’est aucunement douloureux. J’ai été provoqué à 10 :30 du matin et à 15 : 10 Léo est né suivi de son frère Oli 4 minutes plus tard. Tout s’est passé a merveilles et les bébés eux ce portent bien….. Que du bonheur en double!

Le plus beau souvenir que j’ai pour le moment c’est le moment où ils sont en fin sortis. Les avoir vu tout le long de ma grossesse en échographie, de les avoir vu grandir en dedans de moi et enfin les voir en vrai…. Avoir porté deux petits cocos 9 mois c’est un miracle de la nature.

Comme conseil, Je dirais aux futurs parents de jumeaux de dormir le plus possible avant et de remplir le frigo de plats cuisinés d’avance. Parce que croyez-moi le temps-nous manques. Si je n’avais pas eu ces précieux plats nous aurions mangé des céréales souvent.

Pour moi, malgré que je l’aie découvert tard c’est les ÉCHARPES DE PORTAGE!! Oh oui, ça sauve des repas, du ménage et bien plus…. Tu mets bébé sur le ventre et HOP on cuisine….c’est génial.

L’astuce la plus importante qui parfois nous échappe encore est d’établir une routine que se soit pour le bain le dodo les tâches ménagères. De se faire des listes, des mémos pour les heures de boire, lorsqu’on donne de l’acéthaminophène et bien plus encore. Les listes, les mémos et les notes aident à ne pas nous perdre et nous mélanger.

Vous savez les parents de jumeaux cherchent les ressemblances entre les deux. Tandis que les autres cherchent les différences. On apprend à les reconnaître, mais nous n’avons pas pris de chance pour la première semaine ca nous avions peur des mélanger, nous avions installé un collant sur le lit vis-à-vis ou chacun dormait. Nous avions trop peur!!!! (Finalement pour rien).

Ils sont encore trop petits, ils vont avoir 2 ans le 13 janvier 2017. Ils ont une belle complicité dans la vie de tous les jours. Ils aiment beaucoup se faire rire entre eux et si un réussi à faire rire l’autre il va continuer. Dans les jours plus difficiles, ils se tapent, se mordent, se tirent les cheveux, c’est difficile à gérer car dans cette épisode c’est beaucoup de surveillance pour pas qu’ils se fassent trop mal. C’est de l’amour fraternel pur à 100%, l’amour inconditionnel. Les voir s’épanouir ensemble c’Est le plus beau cadeau qu’il m’a été donné.

Mélanie Robert

Du Québec.

fb_img_1464136935918op-fiere-maman

Afficher plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cherchez aussi

Un joli et émouvant témoignage

Découvrez l’émouvant témoignage d’ Adeline « Je suis jumelle mais ma soeur est…